5 Oct

DHCP

DHCP est un protocole qui permet d’attribuer dynamiquement des adresses IP sur un réseau. Il facilite le travail de l’administrateur. DHCP étant un protocole il peut être mis en place aussi bien avec Linux qu’avec Windows.

Dans une architecture il vaut mieux des serveurs redondants, aussi on installe généralement des serveurs avec plusieurs plages pour desservir les hôtes différents VLAN/réseaux.  Windows 2012 intègre une fonctionnalité qui gère l’équilibrage de charges des DHCP entre plusieurs serveurs.

Les serveurs DHCP se trouve généralement dans un VLAN spécifique aux serveurs, hors le protocole DHCP fonctionne avec des trames en broadcast. Aussi pour délivrer des adresses aux clients, il faut installer un agent sur le routeur, qui laisse passer les trames DHCP. Cette fonctionnalité de relai DHCP, permet de transmettre les trames DHC d’un segment à l’autre et assurer ainsi la distribution des adresses.

Tuto pour le relai DHCP avec Windows Serveur et un Cisco SF300

DHCP Windows et Cisco L3

Le protocole a ceci de particulier que c’est le serveur le plus rapide qui attribue des adresses. Si c’est un mauvais serveur qui donne des adresses erronées c’est tout le réseau qui est paralysé. Aussi les switchs intègrent une fonctionnalité de DHCP snooping afin de se prémunir contre ses risques.

Avec la configuration automatique des cartes, Ip v6 modifie l’utilisation de DHCP avec un mode sans état et un mode avec état. La demande d’adresses/ d’options se fait en multicast puisque le broadcast n’existe plus. Il faudra donc bien comprendre l’adressage avant de le mettre en place.

Fonctionnement

Le principe de DHCP est simple, les clients demandent s’il existe un DHCP sur le réseau, le serveur fait une proposition de bail que généralement le client accepte.

dhcp

Échanges DHCP

dhcp-1

Contenu d’unn DHC Offer

La notion de bail implique qu’une adresse est fournie pour un temps donné. Ce temps va dépendre du type de client, fixe ou mobile. Le serveur dispose d‘une plage d’adresses à attribuer ainsi que des options comme la passerelle, les serveurs DNS, le domaine, à délivrer aux clients. Avec les stratégies DHCP Windows on peut gérer finement l’attribution d’adresses en fonction de type ou de modèles.

Le site Linux France explique parfaitement tous les mécanismes de DHCP et propose une mise en œuvre sous Linux.

http://www.linux-france.org/prj/edu/archinet/systeme/ch27s02.html

Stratégie DHCP

L’attribution fondée sur la stratégie permet à un administrateur de regrouper les clients DHCP par attributs spécifiques fondés sur des champs contenus dans le paquet de demande du client DHCP.

Les stratégies permettent de fournir des adresses en fonction de :

  1. Types de périphériques multiples : un réseau inclut de nombreux périphériques clients DHCP, tels que des imprimantes, des téléphones IP et des ordinateurs de bureau. Les administrateurs doivent avoir la possibilité de classer ces périphériques par plages d’adresses IP. Ainsi, les stratégies de routeurs et la qualité de service (QoS, Quality of Service) fondés sur une plage d’adresses IP permettent de contrôler l’accès au réseau ou le trafic réseau.
  2. Rôles multiples : un réseau inclut différents types d’ordinateurs, tels que des ordinateurs portables, des ordinateurs de bureau et des serveurs dans le même sous-réseau. En fonction du type de client, l’administrateur peut souhaiter fournir différents paramètres de durée de bail, par exemple l’attribution d’une durée de 4 heures pour tous les clients sans fil qui se connectent via un agent de relais spécifique. Les mises à jour dynamiques peuvent être désactivées pour les clients qui dépendent de cette stratégie. De même, une stratégie serveur peut être créée à l’aide d’une liste d’adresses serveur MAC. Il est possible d’attribuer aux serveurs une durée de bail de 12 heures.
  3. Virtualisation : un réseau de centre de données emploie la virtualisation pour différentes charges de travail et applications. Les ordinateurs virtuels sont ajoutés ou supprimés de manière dynamique selon les exigences en termes de charge à un instant T. S’il souhaite router du trafic sur le réseau différemment pour les ordinateurs virtuels, un administrateur peut créer une stratégie fondée sur le préfixe d’adresse MAC afin d’attribuer une durée de bail courte, une plage d’adresses IP spécifique et une passerelle par défaut différente.

http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/hh831538.aspx

DHCP snooping

Mettre en place du DHCP snooping permet de protéger le réseau, car Il ne faut pas oublier que c’est le serveur le plus rapide qui donne le bail. UN DHCP ‘pirate’ peut causer de grands dommages sur un réseau (adresses erronées, passerelles fausses = absence de communication) ; aussi il existe une fonctionnalité sur les switchs afin d’autoriser que les DHCP de l’entreprise. http://ressources-info.fr/tutoriels-reseaux/afficher/22/

 DHCP d’adresses Mac

Avec la virtualisation en masse des postes clients, mettre en place un DHCP d’adresses mac permet de ne pas avoir de problèmes de duplication d’adresses.

18 Avr

Supervision

« Surveillance du bon fonctionnement d’un système ou d’une activité –

« Permet de surveiller, rapporter et alerter les fonctionnements normaux et anormaux des systèmes informatiques ».

La surveillance de bout en bout du système d’information est indispensable; actuellement toute l’activité économique des sociétés reposent sur la stabilité et l’interconnexion des systèmes d’informations.

SNMP est un protocole de supervision implanté sur les équipements réseaux administrables qui est à la base de la surveillance d’un réseau. Il faut comprendre ce protocole avant de se lancer dans les outils de supervision :

  • PRTG, un outil extrêmement simple et efficace de supervision Supervision avec Prtg
  • Pour utiliser des OID, les importer en librairie et gèrer un switch Cisco SF300 avec SNMP et PRTG c’est ici Supervision Switch S 300
  • Pour débuter sous Eyes of Network, un outil a base de Nagios c’est là Supervision EON

Poursuivre la lecture

13 Déc

Un administrateur fantome

Sous Windows 10 quand vous voulez installer un driver, « un administrateur » vous refuse d’installer le programme alors que vous êtes administrateur du système. C’est le nouveau contrôle utilisateur « UAC « (à la base le nom était LUA).

http://reho.st/view/self/04fd7732fa743ef1ae5f5ebbe0917d6474eb82f3.jpg

Il faut aller dans la base de registre

Commande regedit

HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\System
– Remplacer la valeur « EnableLUA » en passant de « 1 » à « 0 »
– Redémarrez