Cluster Windows

Windows Server  offre deux technologies de clustering :

Les clusters de basculement fournissent principalement un haut niveau de disponibilité.Quant à l’équilibrage de la charge réseau, elle assure l’évolutivité tout en augmentant la disponibilité des services Web.

Votre choix en matière de technologie de cluster (clusters de basculement ou l’équilibrage de la charge réseau) dépend principalement de l’état des applications que vous exécutez (longue durée, en mémoire ou non) :

  • Les clusters de basculement sont conçus pour les applications avec un état de longue durée, en mémoire, ou celles avec des états de données importants fréquemment mis à jour. Ces applications avec état regroupent notamment les applications de bases de données et les applications de messagerie. Les clusters de basculement sont souvent utilisés dans le cadre des serveurs de fichiers, d’impression, de base de données et de messagerie.
  • L’équilibrage de la charge réseau est conçu pour les applications qui n’ont pas un état de longue durée, en mémoire. On parle d’applications sans état. Une application sans état traite chaque demande de client comme une opération indépendante, ce qui lui permet d’équilibrer la charge de chaque demande indépendamment. Les applications sans état ont souvent des données en lecture seule ou des données qui changent rarement. En général, les serveurs Web frontaux, les réseaux privés virtuels, les serveurs FTP (File Transfer Protocol) et les serveurs de pare-feu et proxy utilisent l’équilibrage de la charge réseau. Les clusters d’équilibrage de la charge réseau peuvent aussi prendre en charge d’autres services et applications TCP ou UDP

 

Chaque hôte exécute une copie distincte des applications de serveur souhaitées (notamment des applications pour des serveurs Web, FTP et Telnet). L’équilibrage de la charge réseau distribue les demandes de client entrantes entre les hôtes du cluster. Il est possible de configurer autant de fois que nécessaire le poids de charge que chaque hôte doit traiter.

L’équilibrage de la charge réseau permet aux clients d’accéder au cluster à l’aide d’un seul nom Internet logique et d’une seule adresse IP virtuelle, appelée adresse IP du cluster (il conserve des noms individuels pour chaque ordinateur). L’équilibrage de la charge réseau autorise plusieurs adresses IP virtuelles pour les serveurs multi-résidents.

Exemple de cluster avec équilibrage de charge pour des serveurs RDS

Social tagging: >

Laisser un commentaire