Paramètres réseau Debian Ubuntu et Centos

Le minimum sur un système est d’accéder au réseau.

Sur Debian il y a plusieurs manières de faire; avec l’interface graphique (en haut à droite sur l’icone réseau en choisissant modifier), et il y a aussi 2 méthodes en ligne de commande (en mode root su).

Sur Ubuntu et  Centos c’est un peu différent et expliqué après

Dedian

L’une est ponctuelle et devra être refaite après un redémarrage  :

  • Pour se mettre en DHCP (configuration dynamique)
    # dhclient eth0
  • Pour mettre un adresse fixe :
    # ifconfig eth0 192.168.0.42
    # route add default gw 192.168.0.1 dev eth0
    C'est possible aussi en IP V6 mais n'a pas vraiment d'intérêt : ip v6 étant basée sur l'auto configuration des interfaces !
    # ifconfig eth0 add 2001:db8::6726/32
    # route --inet6 add default gw 2001:db8::1 dev eth0
  • Ajouter aussi la configuration DNS dans le fichier /etc/resolv.conf
    nameserver 192.0.2.71 (en fonction de votre dns)

La configuration permanente que je recommande : 

Dans le fichier /etc/network/interfaces

Modifier les paramètres suivants vos besoins :

auto lo eth1 (interface a configurer au démarrage, même si le réseau n'est pas branché)
allow-hotplug eth0 (interface a configurer que si le réseau est branché)
iface eth0 inet dhcp (pour le dhcp)
iface eth1 inet static (pour une adresse fixe)
    address 192.168.0.42
    netmask 255.255.255.0
    gateway 192.195.0.1
    dns-nameservers 192.0.2.71

N'hésitez a regarder ce site pour plus d'infos

Ubuntu : Configuration IP statique via Netplan

NETPLAN Ubuntu

D’abord faire un ifconfig pour voir le nom des interfaces

Faire un ifconfig -a pour voir toutes les interfaces

(le nom de l’interface est repris dans le fichier yaml – voir copie écran ci-dessous )

Avec Vi (faire très attention à l’indentation) créer un fichier dans le répertoire /etc/netplan

# Vi /etc/netplan/01-netcfg.yaml

  1. network:
  2.         version: 2
  3.         renderer: networkd
  4.         ethernets:
  5.                enp0s10f0:
  6.                        dhcp: no
  7.                        addresses: [192.168.1.151/24]
  8.                       gateway4: 192.168.1.254
  9.                      nameservers:
  10.                             addresses: [192.168.1.100]

Puis

#netplan generate

#netplan apply

Tester un ping vers l’adresse pour vérifier le bon fonctionnement

CentOS: Configuration IP statique

(cette partie de l'article est copier de ce site - au cas ou il disparaisse https://www.quennec.fr/trucs-astuces/syst%C3%A8mes/centos-7/r%C3%A9seau/centos-configuration-ip-statique 

Sous CentOS, la configuration de l’interface réseau avec une adresse IP statique diffère de celle sous Debian ou Ubuntu.

Pour identifier les cartes réseaux présentes sur la machine, exécuter la commande suivante:

# nmcli d

Pour une configuration avec un assistant, exécuter la commande suivante et suivre les indications à l’écran:

# nmtui

Une fois la configuration réseau terminée, assistée ou manuelle, redémarrer le service réseau:

# systemctl restart network

Pour une configuration manuelle, voir ci-dessous.

Sous CentOS, il faut créer un fichier ifcfg-eth0, correspondant bien sûr au nom de l’interface réseau à configurer. Dans ce cas, il s’agit de l’interface eth0.

Ce fichier est à créer dans le dossier /etc/sysconfig/network-scripts

Il doit contenir les informations suivantes:

# cat /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth0
DEVICE="eth0"
HWADDR="A6:B5:6C:4F:E5:C0"
NM_CONTROLLED="no"
ONBOOT="yes"
BOOTPROTO=static
# BOOTPROTO=dhcp
IPADDR=172.16.1.115
NETMASK=255.255.255.0
#
#   the GATEWAY is sometimes in: /etc/sysconfig/network
GATEWAY=172.16.1.1

Les paramètres à renseigner sont assez explicites.

Il faut également modifier le fichier /etc/sysconfig/network

# cat /etc/sysconfig/network
NETWORKING="yes"
DNS1=8.8.8.8
DNS2=8.8.4.4
SEARCH=mondomaine.fr

Là également, les paramètres à renseigner sont assez explicites.

Reste à exécuter la commande suivante afin d’initialiser les différents scripts.

# rpm -qd initscripts

Et voilà, c’est terminé. Redémarrer le serveur afin de prendre en compte les modifications.

La commande ifconfig permet de vérifier que tout est correct.

Si la commande ifconfig n’est pas installée:

# yum install net-tools.x86_64

Puis:

# ifconfig
eth0: flags=4163<UP,BROADCAST,RUNNING,MULTICAST>  mtu 1500
        inet 172.16.1.115  netmask 255.255.255.0  broadcast 172.16.1.255
        inet6 fe80::a4b5:6cff:fe4f:e5c0  prefixlen 64  scopeid 0x20<link>
        ether a6:b5:6c:4f:e5:c0  txqueuelen 0  (Ethernet)
        RX packets 43646  bytes 64538893 (61.5 MiB)
        RX errors 0  dropped 0  overruns 0  frame 0
        TX packets 20396  bytes 1157263 (1.1 MiB)
        TX errors 0  dropped 0 overruns 0  carrier 0  collisions 0

lo: flags=73<UP,LOOPBACK,RUNNING>  mtu 65536
        inet 127.0.0.1  netmask 255.0.0.0
        inet6 ::1  prefixlen 128  scopeid 0x10<host>
        loop  txqueuelen 0  (Local Loopback)
        RX packets 0  bytes 0 (0.0 B)
        RX errors 0  dropped 0  overruns 0  frame 0
        TX packets 0  bytes 0 (0.0 B)
        TX errors 0  dropped 0 overruns 0  carrier 0  collisions 0
Social tagging: >

Trackbacks/Pingbacks

  1. Sofolio » Paramétrer le réseau sous Windows

Laisser un commentaire